l'écrit de Daniel

 

 

Le stylo à eau

 

 

Il écrivait calmement car chaque mot avait son importance et devait être pesé délicatement et délicieusement. La ponctuation aussi.

La plume glissait tranquille gentillette sans crisser sur le papier.

 

Puis il se mit à écrire plus vite et de plus en plus vite. Trop d’idées germaient et se bousculaient dans sa tête et il fallait moissonner avant qu’un fort coup de vent ou bien qu’une sonnerie de téléphone vienne faire envoler les mots à peu près pareil à une envolée de volatiles entendant un coup de fusil.

 

Là, il fonçait : les mots griffonnés plutôt que stylés se couchaient sur le papier à marche forcée

C’est qu’il fallait aider ! Et faire vite ! Ouvrir les yeux, se déboucher les oreilles. Et écrire au Président !

 

*

Qu’il écrive calmement ou à toute vitesse ne changera pas grand-chose à la destinée du Monde.

Ils furent des milliers, des millions à écrire les mêmes mots pour que ça soit mieux pour tout le monde -, mais rien ne s’était passé … Les décisions avaient été différées, reportées, ignorées, ligotées et mises en attente sous le coude.

Déjà sa mère et sa grand-mère lui disaient que le Monde ne tournait pas rond.

 

 

Depuis des siècles des illustres auteurs suggérèrent des tas et des tas de remèdes miracles aux problèmes de Société. Rien ou peu ne se passa. Aujourd’hui il paraît bien trop tard pour entreprendre quoi que ce soit. La gangrène se propage et il faudra un jour couper dans le vif.

Voilà pourquoi lui n’écrit qu’au stylo à eau. Il écrit des tas de suggestions, de propositions, de solutions, de purges, d’inventions, de prescriptions, de recommandations...qui s’évaporeront dans la Nature en un clin d’œil et ne produiront pas plus d’effets que celles des écrivains et poètes connus et inconnus.

 

Comme proposer, conseiller, c’était peine perdue d’avance, il préfère écrire avec son stylo à eau qui ne dérangera personne !

 

 daniel

 

écrivain

______________________________________________________