l'écrit de Daniel 3

 Histoire d’un évier

 

Toute la journée ! Toute la journée elle lui balançait de la vaisselle sale dans son bac !

Sale c’est peu dire mais il faut rester poli. Vivement qu’elle s’en aille dormir et il aura la paix.

Des assiettes avec de l’œuf séché collé, des assiettes bien tartinées de chocolat, des trucs gluants, des restes de fromages puants, du gras partout … s’entassaient dans le bac.

Et le poisson qui cocote tellement qu’on croirait qu’il a fini empoisonné.

 

Il était tout seul ici pour faire le sale boulot même pas un aide lave-vaisselle pour le seconder.

C’est arrivé qu’il ait du se manifester tant dans le bac ça débordait de gamelles toutes catégories en en faisant tomber par terre : trop c’est trop !

 

Elle avait mis trop d’eau de javel à désinfecter et cela piquait l’évier et intoxiquait le robinet qui pleurait à chaudes larmes.

Le siphon ressemblant à un double estomac gobait et digérait tout ça sans rien dire.

Le produit à vaisselle, lui, sentait bon mais moussait tellement qu’il fallait vider une citerne d’eau pour la faire disparaître.

 

Et puis il y avait cette satanée éponge qui s’amusait à lui gratter les flancs plusieurs fois par jour. Ses grattouilles au papier de verre finissaient par l’agacer.

Planqués sous la mousse deux hurluberlus s’amusaient comme des petits fous aux dépens de l’évier. Ce dernier recevait dans ses flancs des piques de couteaux et des coups de fourchettes par en dessous.

 

Avec tout ces chauds et froids à répétitions voilà que le robinet a attrapé un rhume : il a la goutte au nez et ça tombe dans les verres ! Affreux !!

 

Quelques fois l’évier s’octroyait un petit reste dans le fond d’un saladier de pâte à clafoutis aux cerises aigres. Un régal !

Ça lui faisait un bien énorme en passant dans l’œsophage qui déglutissait par quelques glouglous sonores !

Pour le pinard : rien ! Même pas un reste d'une mini goutte de tord-boyaux* !!

 

C’était décidé l’évier allait se faire porter pâle pour la plonge et demander à ce qu’il soit remplacé par un lave-vaisselle moderne. Il lui cédera volontiers sa place !

Mais la proposition ne marcherait pas car avez-vous déjà vu une cuisine sans évier ?

 

* tord-boyaux : eau-de-vie de mauvaise qualité

 daniel

 écrivain

______________________________________________________