l'écrit de Daniel 3

Les Flaire-Noël

Mais où donc se planquait le père Noël ?

 

L'immense population des "Flaire-Noël" s'inquiétait ! Elle sentait la fête de Noël approchée et restait sans nouvelles de papa Noël depuis l'an dernier.

Chacun le cherchait partout.

Introuvable !

Ce n'était nul le moment de se cacher, de jouer à cache-cache, de déserter, de s'isoler ou de se terrer.

Petits et grands allaient fêter la Noël avec la Crèche et tous avaient besoin de lui. Impérativement !

 

À l’écart sur la banquise fondante, le père Noël, le nez plongé dans les annuaires cherchait les entreprises de jouets.

 

Il fallait mettre la gomme : Noël se rapprochait à grands pas. L'heure de la grande distribution allait avoir lieu.

 

Où allait-il s'approvisionner en consoles de jeux, en téléphone portable, en appareils photos ?

Les gamins d'aujourd'hui demandaient n'importe quoi. Les lettres lui arrivaient avec des "Papa Noël" longs comme le bras : "Papa Noël j’ai été sage et je voudrais bien un ordinateur avec grand écran" ou " Papa Noël je voudrais bien un petit frère"

 

Sales gamins ! Ils ne pouvaient pas demander des jouets en bois ou des nounours ! Pour cela il trouvait des boutiques sur place.

 

Il allait devoir commander au-delà de la Communauté : là où les joujoux sont moins chers !

 

S'il n'était pas livré à temps il allait devoir passer en revue les boutiques d'antiquités, voire même les déchetteries et s'atteler à la rafistole des jouets.

 

Dans l'annuaire des pages jaunes au chapitre "Jouets" il n'y comprenait que couic : tout n'était que chinois pour lui.

A se faire une barbe de poils blancs voire plus blancs que blanc !

 

Dans son Univers blanc papa Noël se triturait les neurones et se tirait les poils de barbe tout en réfléchissant.

 

Tant pis ! Les enfants se passeront de jouets cette année !

Un jouet une année sur deux ou trois cela serait bien suffisant. Les garnements apprendront à se montrer plus soigneux.

 

Oui mais : il fallait penser aux petits nouveaux ! Des petits nouveaux-nés de cette année qui attendent avec impatience leurs premiers nounours confidents ou des petites "nouvelles-nées" qui espèrent recevoir en toute hâte leurs premières poupées à écouter les secrets de filles et à consoler.

 

De la banquise en perdition le père Noël lance un SOS au monde entier pour que le plus rapidement possible les joujoutiers* le livrent en jouets neufs… à bas prix !

 

L'appel sera-t-il entendu ?

 

* Les joujoutiers : les marchands de joujoux

  daniel

 écrivain

_______________________________________________________